Articles AKAL

Vers une mode éthique au Maroc

De plus en plus de consommateurs sont prêts à changer leurs comportements et à adopter de meilleurs gestes pour la planète. Ces clients achètent en conscience, font attention à leur santé, et recherchent des informations avant d’acheter.
L’offre c’est d’ailleurs adapté à ce changement. Cette tendance pour les marques éco-friendly se reflète surtout dans les secteurs de l’alimentation et des cosmétiques. Les marques marocaines communiquent en toute transparence sur les composants de leurs produits. Elles favorisent les ingrédients naturels, sans aucuns produits transformés.
Mais, est-ce que ces choix de consommations sont aussi flagrants dans le secteur de la mode ?
Il faut être réaliste, et constaté que la mode éthique n’en est qu’à ses débuts. Beaucoup de consommateurs se tournent vers la fast-fashion, par ce qu’elle est aussi très présente sur le marché. Autant en magasin qu’en médina, on retrouve les mêmes vêtements, produits à la chaine et en un temps record. Ces habitudes ont pourtant des effets dévastateurs, « le secteur de la mode compte parmi les industries ayant un des impacts les plus importants sur les changements climatiques et renforce les inégalités socio-économiques à travers le monde. Les multinationales de la « fast fashion » (mode rapide, jetable, basée sur l’hyperconsommation) sont les principales actrices de ces catastrophes. »*
Alors, comment identifier les marques éthiques au Maroc ?
Il faut d’abord rappeler que la première chose à faire avant d’acheter, c’est de réutiliser. De nombreuses marques de secondes mains marocaines existent depuis plusieurs années et proposent des pièces uniques, notamment sur les réseaux sociaux.
Concernant les créations marocaines d’habillements, d’accessoires, de bijoux, de chaussures, certaines caractéristiques peuvent aider les clients à faire leurs choix, comme par exemple :
– L’utilisation de matières premières écologiques
– Les créations de pièces issues du recyclage
– Le choix des circuits de production courts.
Des labels ont aussi été développé au Maroc, apportant une garantie aux clients lors des achats. Ces certifications ne sont pas encore assez développées pour le secteur de la mode, même si les labels « hand made » et « artisan responsable » peuvent être utilisés pour certains cas.
Il en revient donc aussi de l’initiatives des créateurs et des consommateurs de se diriger ensemble vers une mode plus éthique. Sachant que la population marocaine favorise les produits locaux, la mise en valeur de la mode éthique au Maroc ne pourra être que bénéfique pour le secteur.

*« L’impact de la mode : les conséquences de la fast-fashion » Oxfam France, 24 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.