Articles AKAL

Existe-t-il un intérêt pour la consommation locale au Maroc ?

Il suffit de suivre l’actualité du pays pour se rendre compte qu’il existe une réelle stratégie nationale en vue de booster la production locale. Mais quand est-il de la réaction des citoyens ? Existe-t-il une volonté de faire des choix de consommation et de privilégier le made in Morocco ?

Imperium, leader du traitement de data, a publié récemment une étude sur les facteurs de préférences des marocains lors de leurs achats, laissant présager un avenir positif pour ce marché. Selon cette recherche, « 72% de la population sondée se déclarent confiants vis-à-vis des produits « made in Morocco », dont 28% se disent très confiants, notamment la classe moyenne âgée de 35 ans et plus ».

L’origine des marques est donc importante pour les consommateurs marocains, mais le prix reste un facteur important lors de la prise de décision d’achat. Il faut admettre que les préjugés sont durs concernant le made in Morocco, et encore plus concernant les marques éco-friendly, ce qui n’encourage pas les consommateurs à passer à l’action. Il est vrai qu’un pantalon conçu entièrement à la main au Maroc coutera plus cher que celui provenant d’un géant du prêt à porter. Mais le consommateur peut faire le choix de faire des économies autre part, ou tout simplement de diminuer sa consommation. Il faut aussi apprendre à faire confiance aux marques locales, qui multiplient d’efforts pour répondre aux normes de sécurité et de santé, notamment en obtenant des certifications et des labels, garantissant de leur qualité.

Le manque d’intérêt pour ce sujet est aussi compréhensible. Choisir de changer ses habitudes n’est pas une priorité pour la majorité de la population, qui vit depuis plus de deux ans des épreuves difficiles, d’un point de vue économique et social. Les prix de nombreux produits, même ceux de premières nécessités, ne cessent d’augmenter, et le pouvoir d’achat des ménages ne s’améliore pas. Le travail d’information et de sensibilisation est donc nécessaire, et se fera à mon sens, par la volonté de travailler en réseau, avec l’ensemble des professionnels évoluant dans les secteurs de l’économie locale et de l’écologie.

Pour rappel, acheter local est une action qui a de nombreuses répercussions positives pour le consommateur, telles que consommer des produits de meilleure qualité ou encore bénéficier d’un service après-vente de proximité. Décider, en tant que consommateur d’acheter made in Morocco représente aussi une réelle action solidaire qui permet à une société de perdurer et d’augmenter son employabilité. Ce choix permet également de soutenir d’autres valeurs humaines essentielles, comme le respect de l’environnement et l’autonomisation économique des femmes.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.