Articles AKAL

Ce que les labels vous garantissent

Qu’il s’agisse de l’alimentation, des cosmétiques, ou de l’artisanat, de nombreux labels ont été créés ces dernières années par plusieurs institutions et organismes marocains. Nous allons parcourir quelques-uns d’entre eux afin de comprendre pourquoi labeliser sa marque et quelles sont les valeurs ajoutées pour les consommateurs.

Concernant le bio, la demande ne cesse d’augmenter à travers le monde, et il est clair que les consommateurs marocains montrent aussi leur intérêt pour ce type de production. Le Maroc a réorienté ses ambitions depuis plusieurs années, en développant cette filière autant pour la consommation locale que pour l’exportation.
C’est dans cette initiative que le label bio Maroc a été lancé en 2018, ce qui veut dire que le Maroc possède sa propre règlementation concernant la production biologique. Celle-ci atteste du contrôle et de la certification des produits pour leur commercialisation sur le marché marocain.
Un nouveau label bio est d’ailleurs apparu récemment au Maroc, le label « Produits Cosmétiques Biologiques et Naturels ». Celui-ci atteste « que le produit labélisé répond aux spécifications produit et aux normes de qualité et de sécurité des produits cosmétiques durant toute la chaine de valeur. » *

Mais un produit certifié bio n’est pas forcement écologique. Prenons un exemple simple que nous retrouvons souvent au Maroc. Un produit acheté en magasin peut être certifié bio, sans être écologique, car il provient d’un pays étranger, et son transport a donc été très polluant. Au Maroc, c’est le RIAM (Réseau des Initiatives agroécologiques au Maroc) qui attribue la certification SPG, garantissant le suivi des pratiques agroécologiques par les agriculteurs. En quelques mots, les fondements de l’agroécologie reposent sur des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement, des humains, de la vie animale et végétale. Elle garantie une meilleure qualité de production et donc des aliments plus sains. Nous vous invitons à découvrir l’agroécologie et le RIAM sur http://reseauriam.org/.

Une stratégie de labélisation a également été menée par le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, visant à mettre à l’honneur le secteur de l’artisanat. En plus du label « Morocco Handmade », une cinquantaine de labels ont vu le jour, permettant la valorisation de plusieurs filières, tels que, entre autres, la céramique, le cuir, le tissage etc.

L’ensemble des marques bénéficiant de ces labels peuvent également déposer leur demande de labélisation « Made in Morocco ». L’objectif de ce label étant la reconnaissance et la promotion des marques marocaines à l’échelle nationale et internationale. Ce label aide le consommateur à balayer toutes confusions quant à l’origine du produit qu’il souhaite acheter. De nombreuses marques internationales s’approprient les éléments de la culture marocaine, dévalorisant l’histoire et les éléments de culture originels du produit vendu. En tant que marque, entrepreneurs, artisans, l’obtention de ce label apporte une réelle valeur ajoutée au produit, notamment en termes de présentation pour la vente, et de respect de certains standards pour l’exportation.

* Imanor, Institut Marocain de Normalisation, https://www.imanor.gov.ma/bio/, 16-03-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.